Présentation du projet de la ferme d’Autonome le blaireau,

écolieu permaculturel et forêt comestible de demain

Respecter le vivant, préparer l’adaptation au réchaufement climatique, inspirer la transition écologique, insufler l’envie de créer des forêts comestibles et d’utiliser l’agroécologie.

Permaculture, forêt et réseau Hortus

,Nous avons le désir de rejoindre le réseau Hortus pour que notre jardin continu a être un oasis de vie. Nous sommes en train de créer les trois zones type :

  • tampon,
  • hotspot maigre,
  • de production.

Nos réalisations

Tout est en cours 😉

Plantation de haies comestible

Nous avons deux haies sur lesquelles nous travaillons, l’une au Nord et l’autre à l’Ouest. Dès le début, nous avons commencé à les créer ou à les compléter. Ce sera un travail de longue haleine.

Plantation de la forêt comestible

Nous avons commencé, dès la première année, à planter les arbres et arbustres de notre future forêt nourricière. Il faut du temps aux arbres pour produire 😉

Favoriser les butineurs

Dès la première année, nous avons semé de nombreuse fleurs pour aider les divers butineurs à se nourrir, bien que la majorité soient les abeilles de nos voisins 😉

Potager

Le nettoyage de la grange nous a permit de sortir pas mal de vieux foin, ce qui a fait une superbe préparation pour le potager. La production n’a pas été surprenante, mais elle était bien là !

Paillage

Nous ne laissons jamais la terre à nu, elle est régulièrement paillée. Nous avons de la chance, l’une de nos voisins a des très nombreux rouleaux de foin inutilisés.

Aquaponie

Nous envisageons de réaliser un bassin d’aquaponie pour y élever des truites. Mais c’est l’un des projets qui risque d’être réalisé le plus tard.

Travail à la main

Dans la mesure du possible, nous privilégions le travail à la main à l’utilisation de tracteur, etc. Nous recherchons une manière de vivre résiliente utilisant le moins possible d’énergie fossile.

Un peu à part de ces projets végétaux, il y a le projet de rénovation des bâtis. Une ferme ne peut exister sans bâtiments pour effectuer les différentes tâches à réaliser, et il y a quelques travaux à faire…

Nos productions

Pour l’instant, la production de la ferme a été très réduite, des pommes de foin, des salades, quelques fraises, des loganberry, des haricots et des courges, plein de courges.

Herbes médicinales

Les plantations ont juste commencé mais nous avons pu récolter des herbes sauvages très présentes sur le champs

?

Légumes

Nous avons produit de belles courges ainsi que de nombreuses pommes de foin, ce qui a, de prime abord, étonné nos voisins.

?

Fruits

Pour cette première anné, la production a été ridicule, quelques pommes et poires. Nous espérons plus cette année.

?

Nos mentors

” J’enseigne l’autonomie, la pratique la plus subversive du monde. J’enseigne aux gens comment cultiver leur propre nourriture, ce qui est scandaleusement subversif. Donc, oui, c’est séditieux. Mais c’est de la sédition pacifique. “

Bill Mollison

“L’agriculture traditionelle était intensive en main d’oeuvre, l’agriculture industrielle est intensive en énergie et les systèmes conçus avec la permaculture sont intensifs en information et design.”

David Holmgren

” La permaculture est une philosophie qui propose de travailler avec, plutôt que contre la nature; d’observer longuement en réfléchissant plutôt que de travailler longtemps de façon irréfléchie; et de regarder les plantes et les animaux dans toutes leurs fonctions, plutôt que de traiter tout un site en tant que système monocultural. “

Bill Mollison

“Vous ne changez jamais les choses en combattant la réalité existante. Pour changer quelque chose, construire un nouveau modèle qui rend le modèle existant obsolète.”

Richard Buckminster Fuller

Les zones d’expérimentation sont toujours enrichissantes, c’est pourquoi il faut continuer à faire des essais tout au long de sa vie. La nature offre beaucoup plus de possibilités que ce qui est écrit dans les livres, mais seul celui qui peut encaisser les échecs et qui est désireux d’apprendre en fera l’expérience.

Sepp Holzer

Ce qui nous distingue

Notre collection de plantes adaptées au climat

Les végétaux que nous implantons doivent être aptes à supporter une météo classique pour l’Auvergne, c’est à dire froide ainsi que des étés caniculaires.

Nos plaqueminiers, Kakis

Nous commençons à avoir une belle collection de kakis, arbre qui devraient renouveller le potentiel végétal de la ferme.

Nos projets de mares

Les mares sont éssentielles au développement de la biodiversité, ça tombe bien, nous en avons trois en projet 🙂

Restons en contact, si vous voulez venir faire du woofing par exemple ?

Bon, ok, pour l’instant ce n’est pas possible, car il n’y a pas de moyen de vous coucher, mais qui sait, dans un futur proche ?

blaireau@lafermedautonome.fr