On l’attendait en se demandant quand il allait arriver ! ça y est, il est là. En attendant le crash test de notre système hospitalier, cela va être le crash test de notre système alimentaire, voire de notre système personnel de prévention aux catastrophes. Avez-vous rempli vos placards, réserves et autres congélateurs ? Normalement, vous auriez dû le faire, cela va être le moment de vérité. Nous allons pouvoir nous rendre compte :
  • De ce qui nous manque
  • De ce qui a été bien prévu,
  • Et de ce que l’on risque de manger pendant 10 ans !
Est-ce que vos boites de conserves sont bien rangées ? La rotation a -t-elle été bien faite, de manière à éviter de consommer des boites périmées depuis 5 ans 😉 Pensez bien à jeter toute boite de conserve qui est déformée, percée, etc. De même avec vos conserves maison, jetez immédiatement tout bocal qui ne ferme pas hermétiquement, qui s’ouvre tout seul et qui ne donne pas lieu à un combat pour l’ouvrir ! Pensez à suivre vos consommations de manière à pouvoir établir des statistiques sur votre consommation, quelles soient alimentaires, hygiéniques ou autres. Attention, la sortie du confinement ne sera pas de tout repos et il est possible que des rationnements soient organisés, ne consommez pas toutes vos réserves, gardez en sous le coude, on ne sait jamais. Enfin plutôt si, nous savons que ça va être la merde et qu’il va falloir gérer. Pour cela, n’hésitez pas à faire le plein de nourritures, produits divers et variés dès que vous en aurez l’occasion, et en plus vous allez acheter chez le fermier du coin, ça fera marcher le commerce. Il est grand temps, si vous ne l’avez pas déjà fait, de
  • recentrer vos achats en les pensant locaux et résilients. Contactez, fermiers, petits commerçants, AMAP, bref tous ceux qui peuvent vous nourrir parce le futur va être rock’n roll !
Notre futur va diablement ressembler à ce que promettait Winston Churchill : “Je n’ai rien d’autre à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur”