Dans ce post, vous allez apprendre comment faire un Wicking bed, de manière académique et aussi avec la méthode confinement et recup tout azimut

Un wicking Bed est un bac à réserve d’eau, une sorte de bac Riviera King Size pour ceux qui ont connu, en fait ça existe toujours dsl.

Bref, c’est exactement la même méthode de construction, sauf que là on peut en faire un avec n’importe quoi du moment que l’on respecte les 6 éléments de base qui le compose.

Bac riviera - jardin de la tuilerie

Voici le schéma d’un Wicking bed, ils fonctionnent tous selon le même principe.

Ils sont composés de :

  • Contenant
  • étanchéité
  • drain
  • couche drainante
  • alimentation en eau
  • geotextile
  • terre

Exemple de Wickings Beds

Vous voyez, il y en a pour tous les goûts

Autonomie Resilience WickingBed-JardinDeLaTuilerie-Image30

Pour créer un Wicking Bed, selon la méthode académique, il nous faut 6 composants …

 1 Le contenant

Alors là, vous pouvez vous lâcher, comme vous avez pu le voir dans la galerie ci-dessus, vous pouvez utiliser tous les matériaux que vous voulez.

Bois neuf, bois recyclé, plastique neuf, plastique recyclé, metal…

IL FAUT JUSTE QUE VOUS DECIDIEZ QUEL NIVEAU DE POLLUTION VOUS RECHERCHEZ …

2 La couche d’étanchéité

Généralement on va utiliser de l’EPDM, le caoutchouc utilisé pour les mare ou alors du PVC.

3 Les tuyaux de l’apport d’eau

Des tuyaux insérés au sein de la couche drainante.

Leur but est de répartir le plus uniformément possible l’eau.

Ne pas oublier le tuyau vertical pour l’alimentation.

Mais cela peut fonctionner sans, c’est juste que c’est mieux avec…

4 La couche drainante

20 cm de galets, graviers, briques.

C’est dans cette couche de galets ( ou autres) que va être stockée l’eau.

J’ai amélioré le truc en faisant des mèches en sable. Ce sont des bouteilles coupées aux deux extrémités et remplies de sable. Elles vont aider à ce que l’eau “monte” vers les plantes.

 

5 le géotextile

 

Un géotextile ( tissu non tissé en plastique) placé au-dessus de la couche drainante, nos graviers, pour éviter que les racines des plantes ne viennent y plonger, causant des problèmes. 

6 Le substrat de culture

De la terre végétale, du terreau, bref ce que vous avez sous la main, du moment que cela permet à l’eau d’atteindre les racines.

Ici nous avons planté un bananier Helen’s Hybrid, ce type de plante, qui a toujours soif est particulièrement recommandées pour un wicking bed.

Une fois que vous avez rempli le bac de terre, il ne vous reste plus qu’à :

  • planter vos végétaux,
  • pailler pour économiser l’eau et nourrir les vers de terre.

Vous pouvez aussi composter en surface, ce qui fait paillage et nourriture pour les vers, c’est moins agréable à la vue c’est tout, mais c’est un énorme gain de temps !

Lorsque l’on veut faire un Wicking bed et que l’on est en mode confinement, Victory Garden ou recyclage max, c’est beaucoup plus rock’n roll et on s’embarrasse de moins de choses, on va directement à l’essentiel !

Premièrement,
on commence par réaliser un bac en bois de la longueur désirée, pas la peine de le faire trop grand 😉

 Deuxièmement
On pose l’étanchéité, ici une chute d’EPDM (caoutchouc) qui me restait de la mare

Troisièmement
On fixe l’étanchéité avec des agrafes

Wicking bed de recupération

Quatrièmement
On coupe le tube d’évacuation et on…

Cinquièmement
On perce la paroi de bois, avec une scie cloche.

Ensuite …

Sixièmement
On passe le tuyau à travers la paroi

Septièmement
On scelle le tout, de chaque coté pour assurer l’étanchéité.

Huitièmement
On plante les végétaux, ici les salades, et on paille

Chez nous ça donne des végétaux de cette taille 😉

Le jardin de la tuilerie sous la pluie La petite cour